Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Marcel prépare une fugue. Il écrit une lettre à ses parents qu’il signe l’Hermitte des Collines…


« Je préparai enfin le fameux « baluchon » : un de linge, une paire de souliers, le couteau pointu, une hachette, une fourchette, une cuillère, un cahier, un crayon, une pelote de ficelle, une petite casserole, des clous, et quelques vieux outils réformés. Je cachai le tout sous mon lit, avec l’intention d’en faire un petit ballot au moyen de ma couverture, dès que le monde serait couché.

 

Les deux musettes avaient été mises au repos dans une armoire. Je les remplis de divers comestibles : des amandes sèches, des pruneaux, un peu de chocolat, que je réussis à extraire des paquets et ballots préparés pour le retour en ville.

 

J’étais très excité par ces préparatifs clandestins. En fouillant sans vergogne les bagages – même ceux de l’oncle Jules – je me comparais à Robinson, explorant l’entrepont du navire échoué, et découvrant mille trésors, sous la forme d’un marteau, d’une pelote de ficelle, ou d’un grain de blé.

 

Quand tout fut prêt, je décidai de consacrer à ma mère les dernières heures que je devais passer avec elle.

 

Marcel PAGNOL – Le château de ma mère – Souvenirs d’enfance – Editions Pastorelly - 1958


Tag(s) : #EXTRAITS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :