Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Céleste parut, les cheveux en désordre, pleins de poussière. A pleins bras et avec son menton, elle maintenait une douzaine de bouquins à la reliure fatiguée qu’elle laissa s’écrouler sur la table où son frère écrivait.

Quel trésor pour René qui adorait la lecture ! Tant pis, ma foi ! ses problèmes, il les ferait plus tard.

Il se leva, se précipita sur les livres. Une odeur de moisi s’en dégageait. Personne ne les avait ouverts depuis le temps lointain où le grand’père Lépine les avait hérité d’un vieux cousin.

Penché vers eux, René regardait les titres. Soudain, il s’arrêat. Sur une couverture de carton blanc et glacé, une figurine se détachait. Elle représentait un homme étrangement coiffé d’un bonnet de fourrure, vêtu d’une peau de bête, chaussé de mocassins. Sa barbeétalée sur la poitrine et une broussaille de cheveux lui donnaient l’air d’un sauvage. Des lettres dorées dessinaient au-dessous leur demi-cercle terni : Robinson Crusoé.

René tira une chaise près de la fenêtre et commença de lire.

(…)

-           Tu t’abîmes les yeux, mon petit. On n’y voit plus. Laisse là ton bouquin.

Il leva vers elle une figure transfigurée. Ses yeux semblaient distinguer des choses qu’elle n’apercevait pas :

-           Ecoute, céleste, c’est l’histoire d’un marin qui fait naufrage…

Elle se pencha vers le livre, lut le titre, haussa les épaules. Elle n’avait rien de chimérique, Céleste. Pour elle, seule la réalité comptait :

-           Tu es fou, dit-elle… Débarrasse la table. Mets les assiettes pour le souper.

Comme il ne répondait pas, elle dit plus vivement :

-           Laisse ton livre ou je te l’arrache.

Ce n’était pas par méchanceté qu’elle parlait ainsi. Quand elle vit le visage de son frère soudain alarmé, elle lui prit la tête dans les mains, l’embrassa :

-           Grosse bête, va … Espèce de Robinson.

Le nom devait lui en rester dans la famille.

 

 

Henriette CELARIE – La prodigieuse aventure d’un enfant du peuple – René Caillé (1799-1838) – Collection Les Loisirs de la Jeunesse – Librairie Gedalge - 1938

Tag(s) : #EXTRAITS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :